Tendances La maison passive

Fenêtres de maisons passives : Pour les exigences d'isolation thermique les plus élevées.

Fenêtres de maisons passives : Pour les exigences d'isolation thermique les plus élevées.

Les conceptions d'économie d'énergie gagnent en importance. Aujourd'hui, la maison passive est considérée objectivement comme la forme de bâtiment la plus économe en énergie: chaque année, elle ne consomme pas plus de 15 kWh d'énergie de chauffage par mètre carré d'espace habitable, ce qui correspond à 1,5 litres de mazout. En d'autres termes, elle consomme 90% moins d'énergie de chauffage qu'un bâtiment existant traditionnel et 75% de moins qu'un nouveau bâtiment moyen.

Cette efficacité énergétique élevée est rendue possible par la combinaison de nombreux facteurs : plusieurs chambres dans le profilé de fenêtre, une construction étanche à l’air, possibilité de triple vitrage, une ventilation contrôlée avec récupération de chaleur, ainsi que l’utilisation passive du rayonnement solaire - le chauffage conventionnel n’est plus nécessaire. Et le design raffiné constitue un facteur complémentaire non négligeable.

En fournissant régulièrement de l'air frais, la maison passive crée un climat de vie à des températures agréables. Et sa conception architecturale, y compris les fenêtres, ne connaît pratiquement aucune limite. Alors que précédemment la  conception des fenêtres était restreinte et que la ligne de vision des profilés présentait une apparence épaisse, les conceptions intelligentes d’aujourd’hui avec des profilés élancés et un pourcentage élevé de surfaces vitrées offrent des possibilités de conception individuelles et davantage de gains d’énergie thermique.

La «maison passive» est une norme avec des limites clairement définies. Les fabricants doivent vérifier ces valeurs pour la norme de maison passive en faisant certifier leurs fenêtres comme «composants compatibles avec la maison passive».

Les principaux organismes de certification pour les fenêtres de maisons passives : l’institut de maison passive Dr. Feist et l’institut des technologies de la fenêtre, ift Rosenheim. Quelles sont les différences entre les certificats de ces instituts? Qu'ont-ils en commun?

L'institut Dr. Feist a publié sa directive concernant les maisons passives dès 1992. La directive ift WA-15/2 a été publiée en 2011. Les deux instituts calculent la valeur d'isolation thermique du cadre de fenêtre (valeur Uf) conformément aux exigences de la norme DIN EN ISO 10077-2, mais avec un logiciel différent. ift non seulement calcule, mais mesure également cette valeur à l'aide de la méthode de la boîte à feu. Cela implique de tester la fenêtre installée entre deux pièces maintenues à des températures différentes. La valeur mesurée se rapproche généralement mieux des conditions réelles  que les calculs, qui impliquent nécessairement une marge de sécurité. Dr. Feist inclut l’ensemble du bâtiment dans ses calculs. Alors que ift analyse la fenêtre à elle seule !

Au total, cependant, les éléments suivants comptent: les deux instituts supposent un coefficient de transfert de chaleur total (valeur totale en Uw) de 0,8 maximum pour leur certification des fenêtres et des façades en verre. Par conséquent, l'un ou l'autre certificat vérifie l'adéquation des maisons à la maison passive et constitue donc une source fiable pour les fabricants de fenêtres, les architectes et les développeurs.

Les conseils et l'installation correcte des fenêtres sont cruciaux  pour l'efficacité d'une maison passive. Veuillez donc contacter votre fabricant de fenêtres qualifié près de chez vous pour toutes questions à ce sujet.

Contact

profine France SAS
ZI - rue Gutleutfeld -BP 50
FR-67441 Marmoutier Cedex
Tél. +33 38 871-5050
Fax +33 38 871-4050

Calculer l'itinéraireAvec google map
Saving energy - with modern windows (English)
Économie d'énergie - Pourquoi les nouvelles fenêtres sont rentables et pourquoi les fenêtres sont si importantes en termes de coûts énergétiques.
Regarder la vidéo