Développement durable Une société durable

La maison passive

La maison passive

Personne ne devrait avoir d'excuse pour ne pas construire une maison passive à l'avenir. (Daniel Diedrich, architecte et concepteur certifié de maisons passives, DMDVA Arquitectos, Espagne)

Votre fenêtre sur un monde meilleur. 

A l’avenir, personne ne devrait avoir d’excuse pour ne pas construire de maison passive. Je suis passionné par ce mode de construction. Les nouvelles technologies et fenêtres innovantes permettent aujourd’hui, en matière de moyens qu’il faut avoir, de ne pas renoncer à ce mode de construction. C’est le cas non seulement pour la construction de maisons individuelles, mais aussi de bâtiments publics. Aujourd’hui nous pouvons économiser plus de CO2 que jamais. Je pense que tout ce qui n'est pas une maison passive ou une méthode de construction à basse consommation d'énergie est impensable de nos jours. Il s’agit de raisons écologiques, économiques et politico-énergétiques, si nous voulons arrêter le changement climatique mondial. Les maisons passives devraient être l'objectif non seulement en Europe, mais dans le monde entier. Les gens associent le terme de maisons passives aux pays nordiques, mais l'isolation est également efficace dans les bâtiments climatisés des pays chauds et offre ici un énorme potentiel d'économies. Chacun a donc la responsabilité de changer les choses.

Les architectes espagnols et spécialistes des maisons passives Diedrich, Dombriz et Postigo (de gauche à droite) de DMDVA sont convaincus que nous économisons plus de CO2 que jamais grâce aux nouvelles technologies, aux nouveaux matériaux et aux fenêtres innovantes.

Moins, c'est plus.

De nombreuses idées sur la maison passive sont aujourd'hui dépassées. Il n'y a aucune restriction dans la qualité de vie ou de travail. Au contraire : la méthode de construction des maisons passives, avec des fenêtres, des matériaux de construction et des technologies intelligentes modernes, crée une ambiance agréable et un confort maximal. Le concept d'une maison passive est simple : l'enveloppe du bâtiment et les fenêtres font en sorte que l'énergie de chauffage s'échappe le moins possible. En même temps, la chaleur solaire est récupérée autant que possible par les fenêtres. En outre, il existe d'autres sources de chaleur, comme la température corporelle des occupants ou la chaleur résiduelle des appareils électriques. L'ensemble est récupéré grâce à un système de récupération de chaleur, qui régule en même temps de manière optimale l'apport d'air frais. La quantité d'énergie thermique qui peut s'échapper pour qu'une maison passive puisse également s'appeler une maison passive est définie par certaines valeurs, appelées coefficient de transfert thermique. Les fenêtres des maisons passives doivent avoir une valeur UW inférieure à 0,8 W/(m2K). La règle suivante s'applique : plus cette valeur est faible, meilleures sont les performances d'isolation.

Pour l'architecte Daniel Diedrich et son équipe, la fenêtre premium KÖMMERLING, avec ses propriétés de maison passive, est effectivement "la fenêtre sur un monde meilleur".

KÖMMERLING – la maison passive en standard.

En tant qu'architecte, les maisons passives constituent pour moi un défi bienvenu, par exemple dans l'alignement optimal des fenêtres. En général, les fenêtres jouent un rôle clé dans les maisons passives. Je suis très heureux que des gammistes comme KÖMMERLING aient développé un nouveau système de fenêtres. Ce système ultramoderne répond déjà aux exigences d'une maison passive en tant que norme. En d'autres termes, sans coûts ou équipements supplémentaires. Cependant, elle n'est pas seulement convaincante sur le plan énergétique, mais aussi sur le plan architectural : la construction stable permet d’installer des baies à grandes surfaces pour un design de façade moderne, tout en offrant d'excellentes valeurs d'isolation phonique. En outre, les grandes surfaces vitrées permettent de profiter des apports solaires, notamment pendant la saison froide, afin de réduire la demande d'énergie et donc les émissions de CO2. Pour moi, la fenêtre premium KÖMMERLING est donc véritablement "la fenêtre sur un monde meilleur".  - Daniel Diedrich, architecte et concepteur certifié de maisons passives, DMDVA Arquitectos, Espagne.